Suivez l'actualité en continu...

Histoires vécues

Monsieur Sapiens

Pour Sapiens, l’attention lui était utile pour survivre. A ce stade de l’existence sur terre (environ -500'000 ans), deux choses sont fondamentales pour survivre, se repproduire et se nourrir.

Lorsque Monsieur et Madame Sapiens se déplacent, c’est pour satisfaire leur besoin de se nourrir. Imaginez les deux compères qui marchent dans une grande plaine luxuriante à la recherche de baies et de fruits sauvages. Leur attention est happée par une zone recouverte de petits arbustes. C’est là qu’ils devraient trouver leur nourriture ! Ils pénètrent dans la zone repérée et tous leurs neurones sensoriels visuels cherchent, au milieu de ce fouillis composé de vert et de brun, un élément saillant, en l’occurrence des couleurs vivent comme du rouge ou du jaune. Leur focus attentionnel, leur concentration et leur motivation sont optimum à l’idée du frugal repas qui les attend.

Brusquement, un élément saillant inattendu happe l’attention de nos deux compères. Leurs neurones sensoriels auditifs s’activent, stimulés par un bruit provenant d’un fourré situé juste devant nos cueilleurs. Ce stimulis va inconsciemment détourner leur focus attentionnel premier pour leur signalé, non pas un danger, mais une nouvelle opportunité. Pendant un instant, toute leur attention va se focaliser sur ce nouvel élément pour négliger leur but premier…

Le bruit fait frémir les branches des arbustes, et d’un coup, ils aperçoivent un oiseau jusque-là, cacher dans un fourré, qui s’envole vers la forêt avoisinante. Ils se précipitent vers cette proie providentielle. Trop tard, le volatile est hors de portée de leurs armes rudimentaires. Le dommage est double, car s’ils n’ont pas réussi à capturer l’oiseau, ils ne se sont pas non plus aperçus qu’ils piétinaient leur pitance du jour…

Pour cette fois, ce n’est pas grave, ils vont recommencer. Mais attention, car à force de se disperser, ils pourraient bien dépérir et disparaître.

Et qu’en est-il aujourd’hui dans notre société contemporaine ?

homo evolution geek

L’attention contemporaine

A ce stade de l’existence sur terre, deux choses sont fondamentale pour notre espèce, se reproduire et se nourrir… Avec, je vous l’accorde, des modalités que nous avons complexifiées.

Ce matin quand le réveil sonne, les premières choses qui viennent à l’esprit de Monsieur contemporain sont les suivantes :

  • Penser à demander à la nounou, de garder son fils ce soir jusqu'à 20h00.
  • Préparer mentalement, sur le chemin du travail, l'argumentaire de la défense du projet garant d’assurer son salaire pour les quatre prochaines années. Préparation qui a été maintes fois reportée en raison d’une attention portée sur d’autres activités très importantes elles aussi.

Au saut du lit, il se précipite sur son téléphone portable qui lui notifie des messages reçus pendant son sommeil. Rien de très important, mais tout de même, sept échanges des différents voisins qui organisent la prochaine fête du même nom. Et coup de colère envers l’un d’eux, qui le désigne volontaire pour la mise en place des tables et des chaises.

Arrivé dans sa voiture et stoppé au premier carrefour, notre ami contemporain en profite pour consulter Facebook et constater, avec déception, que son dernier poste n’a pas eu de commentaires ou de mentions « J’aime ». Il dépose son fils chez la nounou, reprend sa voiture et grosse frayeur au giratoire. Alors qu’il relevait ses mails professionnels, il est obligé de plenter sur les freins pour ne pas emboutir le véhicule devant lui... Plus de peur que de mal, et coup de sang supplémentaire à la lecture du refus des RHs concernant sa demande de congé.

Le temps passe et il décide d’enfin focaliser toute son attention sur la préparation de ce fichu argumentaire, sauf qu’à ce moment-là, il se souvient avoir oublié de demander à la nounou pour ce soir… Il va falloir la rappeler plus tard depuis le bureau.

Waouh, génial cette pub pour un nouveau SUV que l’on peut voir sur le bord des routes ! Et voilà que sans s’en apercevoir notre compère vient d’arriver au bureau.

Arrivé au bureau et stressé de ne pas avoir porté son attention sur son argmentaire, il est interpellé par son collègue Paul qui a besoin de convenir d’un rendez-vous. Au même moment le téléphone sonne, et machinalement il décroche. Trop tard, son chef au bout du fil, lui annonce l’avancement de la séance de ce matin et lui demande de se rendre disponible jusque là pour la finalisation du buddget…

Monsieur contemporain s’assied à son bureau abasourdi par ce début de journée. Il plonge son regard sur la photo de son épouse et de lui prise lors leur voyage de noces. Il se surprend à rêvé de ce merveilleux périple en duo le sac sur le dos comme seul confort, dans cette grande plaine luxuriante, à la recherche de calme et d’authenticité.

 

 Retour à l'article

 bt nouscontacter

International Coach Federation

belbin

logo hbdi

logo hbdi

logo pnl